Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
CarenEcolo. Après les aires de carénage, un osmoseur mobile
Le Télégramme 01 février 2018
mis en ligne le 01/02/18 par Reunig Kozh

La société briécoise CarenEcolo vient de dévoiler sa dernière création : une unité mobile de potabilisation de l’eau à destination, notamment, des équipes d’intervention sur les catastrophes naturelles. Un nouvel outil totalement autonome en énergie.

La jeune entreprise CarenEcolo s’est installée dans la zone de Lumunoc’h à Briec en novembre 2016. Elle s’est vite fait un petit nom dans la production d’aires de carénage mobiles. Une invention innovante qui permet aux plaisanciers d’entretenir, en toute sécurité écologique, leurs embarcations. L’innovation et l’environnement sont les deux chevaux de bataille de la société qui vient de mettre au point un osmoseur mobile.

« Totalement autonome en énergie »

Ce nouveau procédé permet de dessaler l’eau de mer ou de déminéraliser l’eau saumâtre grâce à l’utilisation d’une membrane semi-perméable. L’eau qui la traverse est ainsi épurée et devient potable. L’osmoseur est utilisé sur certaines îles pauvres en eau douce comme à Sein. Mais ces unités, dites aussi de potabilisation de l’eau, sont extrêmement coûteuses en énergie. C’est ici que l’apport novateur de l’appareil mis au point par CarenEcolo prend toute son importance. « L’idée de cet outil nous est venue à la demande de clients qui souhaitaient pouvoir bénéficier, en sortie de nos systèmes de carénage, d’eau potable à destination des populations défavorisées, ou en manque temporaire d’eau, comme on a pu le voir récemment aux Antilles.

Cet appareil est totalement autonome en énergie. Avec notre partenaire, SLCE de Lorient, spécialiste des grosses unités d’osmoseurs, nous avons réussi à mettre au point un système pouvant s’adapter à une production électrique fournie par des panneaux solaires. Partant du constat que les pays qui ont le plus besoin d’eau bénéficient d’un fort ensoleillement, utiliser l’énergie solaire pour faire de l’eau nous a alors semblé une évidence », explique Gaëtan Fouquet, dirigeant de l’entreprise.

« Machine à 98 % bretonne »

Cinq à six mois ont été nécessaires pour la recherche et le développement et autant pour la mise au point technique. Aujourd’hui, l’osmoseur briécois fonctionne et produit 65 litres d’eau potable à l’heure. Un système qui peut suffire en dépannage pour de petits villages. « Il suffit d’ajouter des panneaux solaires et des batteries de stockage pour augmenter la production », ajoute Gaëtan Fouquet, qui a voulu que la chaîne de production reste au maximum locale : « Les panneaux solaires à haut rendement sont fabriqués à Lannion par la société Cicom, ce qui fait que cette machine est à 98 % bretonne ». Ce système novateur est surtout destiné aux unités mobiles d’intervention d’urgence lors de catastrophes naturelles

Voir en ligne : http://www.letelegramme.fr/finister...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0