Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
Quimper. WhouAMAP : de la main à la main depuis 12 ans
Ouest-France 17 avril 2018
samedi 21 avril 2018 16:00
mis en ligne le 17/04/18 par Reunig Kozh

L’Association pour le maintien de l’agriculture paysanne de Quimper (Finistère) organise, samedi 21 avril, un « grand marché festif » aux abords la Maison des habitants du Braden. Ses membres souhaitent « ouvrir » le concept de l’Amap à une « autre population ».

Douze ans qu’ils collaborent main dans la main. Pour marquer cet anniversaire symbolique, les membres de WhouAMAP, l’Association pour le maintien de l’agriculture paysanne de Quimper (Finistère), organisent, samedi 21 avril, un « grand marché WhouAMAPien », de 16 h à 19 h, sur le parking faisant face à la Maison des habitants du Braden.

Avec chamboule-tout, pêche à la ligne et autres jeux pour enfants, jeu du panier garni, bar avec crêpes et gâteaux, tombola, sans oublier la « zone de gratuité », petite parcelle de dépôt « d’objets en tout genre » que chacun sera libre « d’emporter chez soi »… le marché revêt des allures de kermesse. Ses organisateurs le promettent, en effet, « festif » et « bon enfant ».

L’emplacement de l’événement n’a rien de hasardeux. Il s’agit de « se faire connaître » auprès d’un public qui ne ferait pas partie des habitués du concept. « Et puis, cela crée une animation dans le quartier ! »
Un engagement militant

Une Amap est une structure porteuse d’objectifs et de valeurs qui induit un « engagement militant pour l’agriculture paysanne de proximité », comme l’explique Christiane Didier, l’une des membres de WhouAMAP. Loin d’être défaitiste, cette dernière avoue tout de même n’être qu’un « grain de sable dans tout le rouage de la grande industrie agroalimentaire ».

Par un système d’abonnement au mois, les consommateurs - ou « mangeurs » comme ils préfèrent se nommer - viennent chercher chaque semaine leurs différents paniers dont le contenu et la quantité dépendent respectivement de la saison et du rendement du producteur. Légumes, fruits, pain, laitages, miel, tisanes, œufs, jus de pommes, crêpes, il y en a pour tous les goûts. Et bien sûr, tout est local et « vraiment » bio.
De la main à la main

Cette parade à « l’agriculture industrielle » repose sur le principe de la main à la main, entre un groupe de « mangeurs » et des producteurs locaux. Garantissant à ces derniers une « régularité dans leur commercialisation » et les moyens de s’émanciper des logiques de marché en contournant les intermédiaires que sont les enseignes de la grande distribution.

L’association quimpéroise compte actuellement « 7 ou 8 producteurs » pour une quarantaine de « mangeurs ».

Voir en ligne : https://www.ouest-france.fr/bretagn...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0