Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
#Quimper. Une plongée dans la bricole et le numérique
mis en ligne le 04/01/19 par Reunig Kozh

Les ateliers des Échappées de Noël, c’est bientôt fini ! L’association Les Portes logiques prolonge un peu les festivités. Au programme, micro sous-marin, musique électronique et robot graffiti.

« On est en 1877. » Non, Laure Bouscasse, ne s’est pas trompée d’année. Cette salariée de l’association Les Portes Logiques, fait un point sur la création de la prise Jack, celle qui permet de brancher des écouteurs au téléphone.

Dans le cadre des ateliers des Échappées de Noël

, la jeune femme est venue transmettre son savoir au cours d’une activité : fabrication d’un micro sous-marin pour téléphone portable. Un thème qui englobe beaucoup de thématiques et, notamment, l’Histoire.

Ils sont une quinzaine à s’être déplacé, ce jeudi 3 janvier 2019, aux ateliers du théâtre au pôle Max-Jacob, à Quimper (Finistère). En famille ou seuls, les intéressés ont assisté attentivement à l’animation qui devait leur permettre d’écouter Le Monde du silence , si cher au commandant Cousteau.

« Comprendre la vie sous l’eau »

« L’hydrophone que les participants fabriquent fonctionne aussi bien dans une fontaine que dans une baignoire et même en mer, détaille Pierre Commenge, bénévole aux Portes logiques et programmateur multimédia de profession. À travers cet atelier, on apprend comment se propage le son. Ça permet de comprendre la vie sous l’eau : le chant des baleines mais aussi le travail des sous-mariniers. »

Avant de pouvoir plonger l’oreille, les participants ont dû se mettre à l’ouvrage. Sur la table, chacun a sa pochette. À l’intérieur, une prise jack et un capteur piézoélectrique, fait de céramique et de métal. « C’est u n capteur qui capte d’autres sons et vibrations que celles de l’air, explique Pierre Commenge. Ce procédé est utilisé en musique mais aussi pour les sismographes, pour capter les vibrations de la terre. »

L’atelier est transversal, riche. Et puis il y a la pratique. On dénude les fils, on soude, on isole les composants, pour qu’ils soient imperméables. Difficile de ne pas se noyer dans tout ce flot d’informations. Aucun risque, Laure et Pierre sont à l’écoute des participants pour qu’à l’issue de cet après-midi, chacun puisse partir avec son micro sous-marin adapté à son smartphone.

« S’initier aux cultures numériques par la création »

« Le but des Portes logiques, c’est de permettre à ceux qui le souhaitent de s’initier aux cultures numériques par la création, détaille Pierre Commenge. Demain, au-delà du son, l’atelier sera sur la musique à proprement parler. » Effectivement, les ateliers se poursuivent encore pour deux jours.

Vendredi 4 janvier 2019, avec des modules électroniques simples assemblés ensemble, les participants créeront des sons variés et élaborés. Samedi 5 janvier, avec des Lego© ou des composants informatiques, assemblés à des pièces imprimées en 3D, les participants fabriqueront un « robot graffiti », un automate capable de dessiner.

Vendredi 4 et samedi 5 janvier 2019, à 14 h, aux ateliers du théâtre du pôle Max-Jacob. Inscription au 06 77 80 82 80.

Voir en ligne : https://www.ouest-france.fr/bretagn...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0