Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
Plonéour-Lanvern. Un prix spécial pour l’agriculteur Paul Canévet
Ouest-France 5/1/2019
mis en ligne le 06/01/19 par Reunig Kozh

À la tête de l’exploitation de Penfrat Coz, cet agriculteur vient de se voir attribuer le 2e prix de la Dynamique agricole.

Le 13 décembre, à Plabennec, Paul Canévet a reçu le 2e prix de la Dynamique agricole. Un prix remis par la Banque populaire Grand Ouest et les acteurs du monde de l’agriculture. Cette récompense vient saluer le travail d’un homme passionné par son métier, passé progressivement de l’agriculture conventionnelle à une production céréalière

en agriculture biologique.

Installé dans l’exploitation familiale, Paul Canévet a d’abord produit du lait pendant douze ans. À la retraite de ses parents, en 2010, il va peu à peu opter pour la culture des céréales. Au départ, l’agriculteur fournissait blé, maïs et orge à une coopérative. « Mais les masques et les combinaisons sanitaires n’ont pas réussi à me protéger. Les produits phytosanitaires et les engrais m’ont fait tomber gravement malade. Je voulais passer à une agriculture biologique et vertueuse mais j’avais entendu dire que le bio n’était pas viable », raconte Paul Canévet

Alors Paul Canévet étudie. Articles de presse, dossiers scientifiques, études de faisabilité… L’agriculteur décide de se lancer. Seul.

Dans les champs de 8 h à 2 h du matin

Après trois ans de conversion, de labeur acharné et de respect du cahier des charges, tous ses produits sont certifiés bio. La liste de ses productions est longue : légumes, sarrasin, millet, chanvre, tournesol, orge brassicole, maïs, le tout produit sur cent dix hectares.

Paul possède également un petit élevage de 250 poules pondeuses. Mais travailler la terre de cette manière, c’est d’abord ne pas compter ses heures. Il n’est pas rare que Paul Canévet soit dans ses champs de 8 h à 2 h du matin. Herse étrille pour le désherbage mécanique, chisel pour le travail du sol sans retournement… Le matériel utilisé est spécifique.

« La qualité des produits est garantie à ce prix. Les étapes doivent être scrupuleusement respectées. Il faut aussi faire avec les aléas de la météo. La priorité est donnée au travail dans les champs. Au départ, c’était hasardeux de se risquer dans une telle entreprise, confie l’agriculteur, faisant référence au millet. C’est une denrée rare en Bretagne, très intéressante. Cette graine est sans gluten. Les consommateurs découvrent ses vertus en utilisant farine et semoule ». Résultat, les magasins bio s’arrachent la production de Paul Canévet.

Les céréales sont d’abord stockées dans 1 300 m2 de hangar. Vient ensuite la valorisation des produits, avec le passage au trieur, au séchoir, dans la décortiqueuse.

Paul a également équipé un petit laboratoire. Ici, un moulin à meule de pierre permet de transformer blé noir et millet en farine bio. Là, une presse à huile extrait le meilleur du chanvre et du tournesol pour produire des huiles haut de gamme.

Paul Canévet a créé sa propre marque, Les Bigoudènes sans gluten. Dernière innovation en date, Paul a décidé de se lancer dans un système inédit de vente : un distributeur de produits bio, ouvert 24 heures sur 24, au lieu-dit Kroazhent, à Combrit. Un véritable marché aux produits frais à toute heure du jour et de la nuit.

Cet amoureux de la terre évoque pourtant, avec amertume, le manque de soutien à la filière, le désengagement progressif de l’État, ce que le professionnel vit comme « une forme d’abandon ».

Voir en ligne : https://www.ouest-france.fr/bretagn...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0