Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
Quimper. L’élu lance un cercle de réflexion sur l’environnement
Ouest-France 27/12/2018
mis en ligne le 07/01/19 par Reunig Kozh

À presque un an des municipales, Daniel Le Bigot, élu écologiste à Quimper, annonce la création d’un cercle de réflexion sur les thèmes environnementaux. Il souhaite constituer un réseau favorisant une meilleure prise en compte de ces thématiques.

Première annonce avant la campagne des municipales de 2020 ? Daniel Le Bigot, élu EELV à Quimper (Finistère), s’en défend si on ne retient que la dimension politicienne du projet. Mais le conseiller municipal et communautaire d’opposition revendique la dimension politique de sa démarche. « Ce n’est pas l’élu EELV qui prend parti. C’est l’écologiste, en dehors des prises de position partisanes. » Dès la semaine prochaine, une page Facebook, intitulée « Penser et décider l’environnement de notre territoire », sera ouverte. Le premier pas annonçant la création d’un cercle de réflexion sur l’environnement. Des réunions suivront.

Débat communautaire

« Ma proposition part d’un constat », explique Daniel Le Bigot. « J’ai noté un malentendu persistant durant les campagnes électorales. Une liste peut porter un projet mais ce projet a du mal à s’épanouir par la suite au niveau de l’agglomération. » Si l’élu municipal est élu directement, il n’en est pas de même de l’élu communautaire. D’où, selon l’élu écologiste, une évaporation du débat au niveau communautaire.

De par sa sensibilité politique, Daniel Le Bigot souhaite favoriser les projets environnementaux. « Déchets, eau, transports, énergie (y compris la production), les thèmes ne manquent pas. Et le territoire de Quimper Bretagne occidentale (regroupant les 14 communes de l’agglomération) est un niveau de débat pertinent. »

Les citoyens invités à participer

Quel rôle peut jouer un cercle de réflexion ? « Mon souhait est que les citoyens qui se sentent concernés participent à ces discussions. Ce sont eux, ensuite, qui pourront influer sur les projets des listes qui se constitueront avant les élections municipales. » Certains, peut-être, seront eux-mêmes dans ces listes et seront élus. « Dans ce cas, déjà sensibilisés, ils porteront le débat au sein du conseil communautaire en 2020. »

« Faire bouger les choses », aussi

Daniel Le Bigot sait que son initiative sera perçue comme un test avant les municipales. Il réfute cette analyse, « Il y a une attente de plus en plus forte de la population sur ces thèmes. On se fait régulièrement interpeller car on reproche l’attentisme des élus. L’inquiétude est là : quel monde laisserons-nous à nos enfants ? »

Pour autant, l’élu ne nie pas que sa démarche a aussi pour objectif de « faire bouger les choses ». Surtout à gauche ?

https://www.facebook.com/pg/penseretagirpourvotreenvironnement/

Voir en ligne : https://www.facebook.com/pg/pensere...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0