Qui sommes-nous? Cap-Sizun Douarnenez Pont-l'Abbé Quimper Briec Chateaulin Crozon Fouesnant Concarneau Quimperlé Ailleurs... Contact
Cornouaille Écologie
Quimper : ce qui a changé dans notre alimentation selon Xavier Hamon
Coté Quimper 26 mai 2020
mis en ligne le 27/05/20 par Reunig Kozh

Produits locaux, nouveaux modes d’approvisionnement... A Quimper (Finistère), Xavier Hamon tire plusieurs leçons du confinement. Le cuisinier est partagé.

Le confinement, lié à l’épidémie de Covid-19, a donné lieu à un boom des produits locaux. Cette période inédite a aussi mis en lumière les circuits courts.

Lire aussi : D’ici même.bzh : un site internet pour stimuler les filières courtes

Le cuisinier Xavier Hamon, installé à Quimper (Finistère), revient sur ce phénomène. Il en tire plusieurs enseignements tout en nuance.

Lire aussi : Le Quimper de Xavier Hamon

Pendant le confinement, beaucoup de consommateurs se sont rués sur les produits locaux. Qu’en pensez-vous ?

Qu’il faut rester confiné pour que cela continue ! Plus sérieusement, cette période a été un prétexte pour découvrir un autre mode d’approvisionnement et se poser des questions.

On a aussi vu fleurir beaucoup d’initiatives comme les drive pour favoriser l’accès à des productions locales de qualité. Sur le papier, certaines initiatives paraissent intéressantes ; d’autres créées à la va-vite ont mis en difficulté des outils historiques dans les circuits courts.

Dans cette crise, je constate surtout qu’on a davantage mis en avant un outil et la façon de s’approvisionner que la qualité intrinsèque des produits.

Selon vous, est-ce que cet engouement pour les produits locaux va se poursuivre ? Est-ce que nos habitudes vont évoluer ?

Très certainement. Il y aura un avant et un après. La demande en produits locaux ne sera sans doute plus la même.

Reste à savoir ce qu’on définit comme un produit local. Cette question-là n’a pas trouvé de réponse. Cela vaut aussi pour le bio dont la demande ne cesse d’augmenter.

Enfin, il ne faut pas se leurrer. Aujourd’hui, notre système de distribution est aux mains des industriels. Tout notre tissu économique, technologique est en marche pour que le modèle actuel perdure.

Pendant le confinement, les hypermarchés ont également été pris d’assaut. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Rien ou presque. Je trouve ça terriblement triste. Cela veut encore dire que beaucoup de citoyens réagissent fortement à la peur de manquer.

Ce phénomène montre aussi à quel point il est temps de réinventer de nouvelles solidarités territoriales.

Vous êtes cuisinier, vous avez été restaurateur. Comment observez-vous la fermeture des bars et des restaurants depuis plus de 2 mois ?

Le confinement vient confirmer la fragilité d’un secteur d’activité déjà en souffrance. La trésorerie des établissements était déjà tendue avant la crise.

Sur le plan social, l’hôtellerie et la restauration comptent aussi beaucoup de salariés précaires dont la situation s’est considérablement compliquée depuis l’évolution de la législation sur le travail en 2018.

Cette crise peut être l’occasion d’envisager de nouveaux rapports sociaux dans notre profession.

Voir en ligne : https://actu.fr/bretagne/quimper_29...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda
SPIP | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0